Histoire dʼune collaboration

Le réveil des sensibilités

En février 2006, la Cie Djinn Djow organise dans la ville de Siby, au coeur du Mandé, entre Bamako et la frontière guinéenne, une résidence artistique pour le percussionniste suisse Vincent Zanetti et ses Palabres Bleues, projet musical métis à la croisée du jazz et des musiques sahéliennes. Présenté en avant première de sa tournée suisse, le spectacle et offert au villageois et remporte un succès important.


Perçue comme un événement par les villageois, cette rencontre réveille dans le coeur des musiciens de la région la conscience de la valeur de leur répertoire. A partir du centre Bougou Saba, créé pour accueillir de telles résidences artistiques, des projets naissent et prennent rapidement corps. Cela commence par la création dʼune troupe régionale, le ballet Mandé Koulou, et la construction dʼune grande case-chapiteau pour accueillir spectacles et répétitions. Conscients de lʼimportance pour le Mandé de lʼencadrement professionnel de ses artistes traditionnels, le centre Bougou Saba et la Cie Djinn Djow Productions, au Mali et en Suisse, ne cessent depuis de développer de nouveaux projets et mettent en commun leurs expériences des échanges culturels.


Cette démarche commune comprend plusieurs volets : recherche de fonds, achat de matériel, création dʼune troupe locale, équipement du lieu de répétition, organisation de nouvelles rencontres entre les acteurs villageois de la culture traditionnelle et des artistes africains et européens de renom, concerts dans les villages du Mandé et valorisation de leurs expressions culturelles traditionnelles. En mars 2009, à lʼoccasion du vingtième anniversaire de la Cie Djinn Djow, plusieurs artistes maliens participent à la tournée en Suisse dʼun spectacle intitulé «Lʼart du métissage».


Concerts villageois dans le Mandé

Parallèlement, un autre spectacle se monte au Mali, regroupant un noyau de trois artistes de la Cie Djinn Djow, deux griots instrumentistes virtuoses de Bamako, un des plus brillants chantres de la confrérie des chasseurs du Mandé et plusieurs percussionniste de la troupe Mandé Koulou : entre décembre 2010 et janvier 2011, cette déclinaison malienne de la Cie Djinn Djow joue dans douze villages du Mandé : Nanakenieba, Sandama, Saguélé, Konkani, Narena, Tabou, Kolé, Bankoumana, Samako, Makandiana, Dioulafondo et Siby. Sur le terrain, la compagnie poursuit le travail de collaboration, échange et valorisation culturelles commencé au centre Bougou Saba.