Compagnie Djinn Djow, musiques et danses métisses d'Afrique de l'Ouest 
 



 

            

-

 

 

 STAGE DE DANSE AFRICAINE 

 ALSACE / 5-9 août 2019 

Centre Air et Vie  67440 Marmoutier
4 heures de cours pas jour avec

 AWA SONKO     
danses du Sénégal, afromove

 ANNE-FRANCE BRUNET    
danses du Mali et de Guinée

 VINCENT ZANETTI     
percussions, rythmique

 PACO M'BAYE    
percussions 

Télécharger le flyer :  recto  / verso 
                                                   

renseignements et inscriptions   

 

 


 

 

 COURS DE DANSE AFRICAINE 
                                                                            
  MONTHEY (VALAIS) 

Formée par certains des plus grands noms de la danse et de la percussion africaines en Europe et en Afrique, Anne-France Brunet intègre son groupe en 1992 le groupe de Soungalo Coulibaly (Mali) en tant que danseuse soliste et chorégraphe et participe pendant douze ans à toutes ses tournées internationales et à ses albums CD et DVD. Parallèlement, elle fonde avec Vincent Zanetti la Cie Djinn Djow et contribue à la création du centre culturel Bougou Saba à Siby. Depuis 1990, elle consacre une partie de son temps à l’enseignement.  

SAISON 2018-2019                                                      
renseignements et inscriptions     /    vacances scolaires

 

 


 

 


  KALA JULA / SAMBA DIABATE & VINCENT ZANETTI 



Sans cesse en mouvement entre l’Afrique de l’Ouest et l’Europe, les deux artistes créent Kala Jula en 2011. Essentiellement instrumentale et acoustique, leur musique est profondément enracinée à la fois dans les traditions mandingues, le blues et le jazz.
Entièrement dédié à des compositions originales, leur répertoire a déjà fait l’objet de trois CDs, tous publiés par le label parisien Buda Musique, et de plusieurs séries de concerts en Suisse, au Mali, en France, en Belgique et en Israël.


Prochains concerts
  -   Teaser video

 

 

Autant que les hommes qui les créent, les musiques voyagent et
s’épanouissent parfois dans des contrées très éloignées de celles qui les ont vues naître.
On parle alors de musiques migrantes... 

Dire ces odyssées des traditions,
c’est évoquer aussi leur possible assimilation par ceux qui les accueillent.
Ainsi l’histoire du Djinn Djow est d'abord et avant tout celle d'un métissage culturel,
riche de l'expérience des scènes contemporaines
et des valeurs d'une Afrique ancestrale.